Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Quel type d’investissement financier choisir ?

September 30, 2018 | By | No Comments

Comment gagner de l’argent facilement, rapidement ? Comment gagner de l’argent sur Internet ? Elles sont nombreuses les questions que l’on se pose pour arrondir ses fins de mois, ou tout simplement pour améliorer son quotidien. On trouve sur Internet pléthore de méthodes. Mais quelle est la bonne méthode pour investir ? A cette question, il faut être lucide, et comprendre qu’il n’y a pas une méthode meilleure qu’une autre, il n’y a pas une méthode qui réussisse mieux qu’une autre. Mais très certainement, il y a une méthode qui vous convient mieux. Et sans favoriser une solution plutôt qu’une autre, essayons de comprendre ensemble quel est le système qui soit à la fois adapté à vos besoins et à vos compétences.

Tout d’abord, il est important de ne pas laisser votre futur financier au hasard. Une méthode miracle, un robot, un algorithme qui vous promet succès à la clé… soyons sérieux ! S’il existait de telles méthodes garanties à 100%, nous serions déjà tous en train de les utiliser. Non, la méthode miracle n’existe pas, et quiconque vous promet le contraire, n’est probablement pas digne de confiance.
Mais alors, comment trouver la méthode d’investissement qui me convient le mieux ? Nous vous proposons un petit inventaire des solutions disponibles. Ensuite, il sera toujours temps de faire des recherches plus approfondies pour en acquérir toutes les techniques.

Marchés boursiers

Les types d’investissements financiers

 

Les stocks ou les actions en bourse

Les actions en bourse représentent une fraction des sociétés cotées en bourse. C’est un moyen largement usité par les startups pour lever des fonds et pour valoriser leur société. Mais pas seulement. Certaines sociétés historiques sont aussi cotées en bourse. Elles représentent souvent des valeurs plus stables, puisque plus anciennes sur le marché. A travers les années, elles ont acquis la confiance de leurs actionnaires, ce qui assure une certaine constance.

Il existe deux types distincts de stocks

  • Les common stocks – les actions ordinaires

C’est aussi ce que l’on nomme les stock options. Le plus souvent, elles sont attribuées à un nouvel employé. Le portefeuille de stock options fait partie de la négociation salariale, et fera partie intégrante de ce que percevra le salarié. De fait, celui-ci participe intégralement au succès de la société, de part son travail comme de part sa participation au capital de l’entreprise. Selon la quantité de stocks, il aura un droit de vote sur des sujets concernant l’entreprise, et il sera susceptible de percevoir des dividendes. Quoi qu’il en soit, ces actions lui appartiennent, et selon les accord du contrat, il pourra les revendre à court ou moyen terme lorsqu’il quittera la société.

 

  • Les preferred stocks – les actions “préférées”

Leur valeur est prédéfinie lors de la mise en bourse. Selon des intervals précis, l’actionnaire percevra des dividendes – s’il y a lieu d’en percevoir. Toutefois, contrairement à la catégorie précédente, les petits portefeuille auront un pourcentage d’action trop faible pour qu’on leur accorde un droit de vote au conseil d’administration de la société concernée.

 

Ces deux types d’actions font partie de ce que l’on nomme le marché boursier. Il y a encore quelques années, pour y avoir accès il fallait obligatoirement passer par un trader, ou un gestionnaire de portefeuille. Avec les années, l’accès au marché boursier s’est démocratisé. Mais cela ne veut pas dire qu’il s’est simplifié. Pour négocier des actions en bourse et générer des revenus, il faut des connaissances et de la méthode. Il faut aussi se tenir informé des dernières actualités, qu’elles soient politiques, économiques ou encore liées aux performance des sociétés concernées.

 

Les bonds ou obligations

Marchés boursiers en ligne

Investissements sur mobile

Lorsque vous souscrivez une obligation, concrètement, vous prêtez de l’argent à une compagnie, une entité gouvernementale ou encore à une ville ou un état.

Les bonds sont émis pour une période donnée à l’issue de laquelle vous percevrez des intérêts. Ces intérêts sont généralement prédéterminés lors de l’émission des obligations. C’est ce qu’on appelle un taux de garantie, qui peut s’avérer fixe ou variable. A l’issue de la période de temps, l’émetteur des bonds a l’obligation de rétribuer le détenteur des bonds de la totalité de leur valeur plus les intérêts.  

Les deux parties peuvent aussi se mettre d’accord sur les termes du remboursement. En effet, certains organes émetteurs peuvent rétribuer les intérêts à la date butoire, laissant au détenteur le loisir de conserver ses bonds – qu’il peut conserver comme capital financier. Il pourra ensuite les échanger contre une somme fixe au moment de son choix.

Les obligations sont généralement considérées comme un investissement sûr. Mais il s’agit d’un investissement à long terme, surtout comparé aux actions en bourse.

 

Cash equivalent ou trésorerie identique

Ce type d’investissement vous permet d’avoir en permanence accès à votre argent.

Il en existe 3 formes distinctes

  • Les compte d’épargne

Il en existe de toutes sortes, de toutes tailles. Au départ, ce type de compte, comme son nom l’indique, vous permettait de constituer un apport conséquent pour une épargne à venir. Avec les années, leur forme a évolué et répond dorénavant à tout type de dépenses, comme la gestion de vos vacances.

 

  • Les compte de marché monétaire

L’organisme financier qui vous propose de souscrire un compte de marché monétaire envisage de “faire travailler” votre argent. Vous lui apportez le capital nécessaire à ses investissements, en contrepartie, il vous rétribue par intérêts sur la somme initialement versée. Selon les conditions initiales, les intérêts peuvent être plus ou moins importants. Votre décision tiendra essentiellement sur la disponibilité de cet argent. Si vous risquez d’en avoir besoin rapidement, ce n’est peut-être pas le meilleur placement. Mais si vous n’avez pas besoin de cet argent à court ou moyen terme, alors les taux d’intérêts peuvent s’avérer particulièrement intéressants.

 

  • Les certificats de dépôt

Celui -ci est assez proche du précédent, et se situe à l’intersection entre un compte courant et un compte de marché monétaire. Les termes de retrait peuvent varier, mais généralement ils se situent entre 3 mois et 5 ans.

 

Les comptes de trésorerie identiques ont cette particularité qu’ils peuvent être approvisionnés constamment. Ils fonctionnent sur un système d’intérêts à plus ou moins long terme, vous permettant de gagner de l’argent à plus ou moins long terme. Toutefois, sur ces intérêts il faut aussi considérer que vous aurez des taxes à payer, ce qui risque de réduire vos bénéfices.

 

Nous venons de voir 3 types d’investissements et leurs caractéristiques. Un type vous conviendra mieux qu’un autre. Toutefois, il est important de signaler que le choix d’une méthode n’exclut pas forcément les autres et que vous pouvez construire votre stratégie financière en vous inspirant des 3 méthodes. Certaines sont plus rapides, d’autres plus sûres. Mais chaque mois, ces méthodes vous permettront un peu plus de faire de l’argent, ce qui est plutôt bienvenu.

Submit a Comment