Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Jérémie Bido

Qui est Markets.com

March 11, 2019 | By | No Comments

Markets.com est un broker en ligne spécialisé dans le Forex et les CFD. Créée en 2010, la plateforme est dirigée par Safecap Investment Limited, une entité de la célèbre compagnie Playtech (développeur international et renommé de jeux en ligne). Markets.com est à la fois régulé par la CySEC (numéro de licence 092/08) pour le marché européen et par le FSCA (numéro de licence 43906), la régulation sud africaine.

Du fait de son parrain Playtech, la plateforme bénéficie d’une bonne réputation ; en effet, non seulement Playtech a fait son entrée en bourse en 2007 et se doit d’être parfaitement transparant auprès de ses actionnaires, mais aussi, la société entretient une renommée et un capital confiance de taille sur les marchés globaux.

Actuellement, Markets.com offre 5 types de tradings en ligne : le Forex comme notifié plus haut, mais plus récemment, sont venus se greffer à cette offre le trading des actions, des commodités, des indices et des crypto-monnaies.

Régulation et Fiabilité

Régulations

Markets.com est régulé et opérationel pour l’Europe et l’Afrique du Sud.

Pour l’Europe, du fait d’être régulé par la CySEC – Cyprus Security Exchange Commission – la plateforme est disponible pour l’ensemble de la zone dite EEA – European Economic Zone. En effet, Chypre faisant partie de l’Union Européenne, cela implique aussi la mise aux normes MiFID – Markets in Financial Instruments Directive.

En Afrique, la régulation est celle du FSCA, anciennement FSB – Financial Services Boards.

Fiabilité

En terme de fiabilité, nous l’avons déjà évoqué : Playtech de par sa notoriété internationale, est une sorte de garant de la qualité du service offert par Markets.com.

Mais pas seulement. En effet, en 2012, la plateforme était reconnue comme offrant “Le meilleur service client”, lors de la convention londonienne qui se déroulait autour des métiers du Forex.

La même année, la plateforme était aussi remarquée par Global Banking & Finance Review et recevait le prix du Meilleur courtier – Service client pour l’Europe.

Tout cela pour dire que le broker met un point d’honneur à la transparence tant dans la disponibilité de ses liquidités pour faire face à ses obligations face à ses clients que dans l’utilisation des meilleurs technologies liées à son métier.

Les comptes Markets.com

Il existe 3 différents comptes Markets.com : le compte démo, le compte réel et le compte islamique.

  • Le compte démo

Ce n’est pas le cas de tous les sites que de proposer l’option du compte démo. Ce qui rend celui-ci d’autant plus précieux. Pourquoi est-ce si important d’avoir accès à un compte démo ? Parce qu’il vous permet de naviguer à travers la plateforme, de poser des trades, mais de façon parfaitement virtuelle. Aucun risque de perdre votre investissement en ligne. Par contre, le gros avantage est pour vous de tester vos stratégies de trading, de tenter des opérations, de mettre en application des tactiques que vous n’avez pas encore bien en main. Bref, c’est un bon moyen pour s’entraîner à gagner de l’argent en ligne. D’autant que sur Markets.com, le compte démo est illimité.

  • Le compte réel

Pour ouvrir un compte réel, le dépôt minimum requis est de 100 USD. En plus des options réelles de trading (à l’opposé du compte démo), il donne accès aux analyses quotidiennes du marché , à des séminaires, des webinaires. Vous aurez même accès à un responsable de compte pour vous aider et vous guider à travers la plateforme.

  • Le compte islamique

C’est un compte qui fonctionne en adéquation avec les lois de la Shaaria

La plateforme de trading

Plateforme de trading Markets.com

Est-ce du fait de son parrain Playtech (qui est à l’origine de nombreuses technologies de jeux en ligne), mais Markets.com peut se targuer d’être l’un des rares brokers en ligne propriétaires de la technologie de sa plateforme Internet : Markets WebTrader. Qu’est-ce que ça veut dire exactement ? Cela implique que la technologie utilisée sur Markets.com a été conçue et mise en forme pour les besoins uniques de cette plateforme, afin de répondre à un besoin propre et d’être le plus en adéquation avec les besoins et les attentes de ses traders.

A l’origine, Markets.com souhaitait s’adresser à des utilisateurs qui veulent trader et accéder aux marchés boursiers immédiatement sans avoir à télécharger de logiciel sur leur ordinateur. C’est non seulement mieux sécurisé pour le client, mais ça lui donne aussi le loisir de trader de n’importe où puisqu’il lui suffit de se connecter et de s’identifier avec son mot de passe depuis n’importe quel ordinateur.

L’interface est réputée agréable, facilement compréhensible et on y trouve un large panel d’indicateurs. Plus de 90, palliant à toutes sortes d’analyses techniques, ce qui est bien plus que la moyenne habituellement rencontrée sur ce type de plateforme.

Plateforme multi-options

Markets.com se targue d’offrir à ses traders de multiples options de trading. A la formule Internet traditionnelle, sont venue se greffer Markets Mobile disponible sur smartphone ainsi que MT4 et MT5.

  • Markets Mobile

A l’heure du tout disponible de n’importe où et n’importe quand, Markets.com se devait d’offrir cette option à ses utilisateurs et de leur fournir une formule accessible depuis leur téléphone mobile. Celle-ci est disponible sur Android et sur iOS ainsi que sur tablettes. Cette option permet non seulement de trader depuis son téléphone mais aussi d’éditer son compte, son statut et de transférer des fonds. Bref, si la version mobile est toujours plus légère d’une version bureau traditionnelle, elle permet surtout de ne jamais rater la moindre opportunité, ce qui de nos jours est indispensable dans le monde du trading.

  • MT5

MT5 est une plateforme plus traditionnelle et bien connue dans le monde du trading. Chez Markets.com ils l’ont bien compris, et c’est la raison pour laquelle, en marge de leur plateforme propriétaire, ils donnent aussi accès à celle-ci, célèbre et plus populaire. On y trouve une large gamme d’outils ainsi que la possibilité de trader en automatique. C’est une formule souvent adoptée par les traders qui souhaitent gagner de l’argent rapidement.

Dépôts et retraits

Méthodes de paiement

Markets.com accepte toutes les méthodes de paiement traditionnelles. On y trouve entre autres Paypal, Neteller, Skrill ou encore les transferts bancaires et les cartes de crédits.

Frais et commissions

Les frais de tradings sont fixés sur des paires de devise, contrairement à d’autres courtiers qui se basent sur des spreads variables. De manière générale les frais sont moindres sur la plateforme propriétaire alors qu’ils peuvent augmenter par 1,5 si vous utilisez la plateforme MT4, où l’offre y est pourtant plus réduite.  

Service client

Markets.com s’est de nombreuses fois illustré sur la qualité de son service client.

Il est disponible 24/24 et 5 jours par semaine, dans 21 localités à travers le monde. Vous pouvez le contacter soit par email ou encore en live chat, directement depuis la plateforme Internet.

“WhatsApp coin” la crypto monnaie de Mark Zuckerberg

March 6, 2019 | By | No Comments

Certains de penser que Facebook et Telegram pourraient réussir là ou Bitcoin aurait échoué. Mais concrètement, qu’est ce que cela veut dire, qu’est-ce que cela implique ? Parce que pour le commun des mortels que nous sommes, Bitcoin serait plutôt une réussite. Monnaie phare des cryptocurrencies, le Bitcoin sert de référence à tous ses petits frères : comment être plus performant que le Bitcoin, comment être plus rapide, plus secure… les adjectifs et superlatifs sont nombreux, et n’en déplaise à ses détracteurs, le Bitcoin reste le modèle incontesté des crypto monnaies.

Toutefois, il y aurait peut-être un petit quelque chose à améliorer. Oh trois fois rien, si ce n’est rendre les cryptocurrencies accessibles au plus grand nombre, et en faire une monnaie d’échange entre particuliers.

Pour ce faire, les gros des échanges numériques que sont Facebook, Telegram ou encore Signal souhaitent développer leur plateforme afin de permettre aux utilisateurs d’échanger les nouvelles crypto-monnaies. Le pari est de taille, et il devrait être disponible d’ici l’été 2019.

Facebook rend son application WhatsApp “crypto compatible”

C’est probablement l’un des projets les plus secrets de la Silicon Valley, et aussi l’un des plus attendus. Dans le courant de l’année 2019, Facebook devrait dévoiler sa nouvelle cryptocurrency qui sera disponible pour les utilisateurs de l’application WhatsApp (détenue par le géant américain des réseaux sociaux) – le FaceCoin ! C’est ce que le New York Times et Bloomberg viennent de dévoiler.

Toutefois, si l’enthousiasme est au rendez-vous, les médias se posent quand même la question de l’utilité d’une telle monnaie. Les usagers pourront s’échanger la nouvelle devise, mais pour en faire quoi ?

Démocratiser la banque !

On peut dire que c’est un défi de taille. Mais Mark Zuckerberg n’en est pas à son premier pari fou. En même temps, avec plus de 2 milliards d’utilisateurs, gageons qu’il arrivera à ses fins. Selon le quotidien américain, le patron de Facebook aurait déjà pris contact auprès des principales bourses spécialisées dans les cryptocurrencies, rendant son idée de monnaie 2.0 encore plus crédible. La première étape de son projet sera de rendre les crypto-monnaies échangeables et négociables sur WhatsApp, constituant de fait un portefeuille sur l’application. Les échanges via la messagerie devraient être parfaitement sécurisés et instantanés.

Une indexation multiple

C’est là l’une des grandes révolutions du projet de Mark Zuckerberg. Alors que la majeure partie des crypto-monnaies sont indexées sur le seul dollars américain, Facebook prévoit d’indexer son FaceCoin à d’autres monnaies, démocratisant d’autant mieux son coin à d’autres pays, et le rendant moins dépendant des fluctuations américaines. On y trouve entre autres l’Euro, mais aussi d’autres monnaies des pays dans lesquels Facebook est particulièrement présent.

Un pari technique

Gageons que le simple échange de monnaies ne soit pas l’ultime objectif du géant américain. Néanmoins, pour mettre son projet en place, cela implique une modification en profondeur de ses différentes messageries : WhatsApp, Messenger et Instagram. En effet, le projet, à terme devra être disponible sur l’ensemble des réseaux disponibles.

Tout d’abord, le patron de Facebook s’est assuré le soutien de l’ancien responsable de Paypal, David Marcus. Celui-ci, en plus de ses compétences en paiements en ligne sécurisés, fait aussi partie du conseil d’administration du coinbase, la plateforme incontournable des échanges en bitcoin. C’est dire s’il en connait un rayon quant aux nouvelles technologies et aux impératifs liés à l’évolution des crypto-monnaies.

Une Stablecoin privée

Stablecoin, comme son nom l’indique, implique d’être une monnaie stable – on y trouve des coins tels le Tiberius coin, le LBXPeg, le Candy, le Paxos Standard, et bien d’autres encore…

A côté, on distingue d’autres monnaies dites plus “privées”, en ce sens qu’elles assurent un anonymat complet dans leurs transactions. Ce sont entre autres Monero (réputée comme étant l’une des meilleures), Zcash ou encore Dash. La liste est longue.

Seulement, il n’existe encore aucune monnaie qui se revendique à la fois “stable” et “privée”. Et c’est là toute la différence. C’est là que le FaceCoin souhaite tirer son épingle du jeu. Parce que Mark Zuckerberg ne souhaite rien de moins qu’offrir à ses utilisateurs un FaceCoin qui sera à la fois stable et privé !

Pourtant, si l’exploit est au rendez-vous, certains tirent la sonnette d’alarme. Alex Stamos par exemple affiche son inquiétude en pointant du doigt qu’un tel système serait la porte ouverte au blanchiment d’argent, à l’évasion fiscale et aux crimes en tous genres.

Alex Stamos on Twitter

Les autres plateformes

Facebook n’est pas le seul à se lancer dans ce que certains nomment déjà “l’événement le plus fascinant dans le monde actuel des cryptos”.

Telegram, avec ses 300 millions d’utilisateurs et Signal sont aussi de la course. Sans parler des plateformes propres à la Chine et au Japon. Chacun travaille sur son projet de crypto-monnaie, disponible et monnayable sur leur plateforme et échangeable à travers le monde entier.

Telegram

De tous ses concurrents, c’est probablement Telegram que Facebook prend le plus au sérieux. En effet, le réseau social décidait de mettre un coup de booste à son projet de crypto-monnaie, après que son concurrent ait levé 1,7 milliard de dollars pour financer les recherches et le développement de sa nouvelle monnaie virtuelle.

Serait-ce une nouvelle guerre technologique que ces deux géants s’apprêtent à entériner ? Parce que si c’est le cas, il est bien possible que ces nouvelles monnaies représentent la prochaine percée technologique qui va impacter le monde et la toile. A suivre de près !

Bananalotto

November 12, 2018 | By | No Comments

Bananalotto, kezako ?

BananalottoBananalotto est une loterie en ligne 100% gratuite. Créée dans les années 2000, cette plateforme propose ses services en France et en Angleterre.

Sa particularité est d’offrir des vrais lots, tout en étant parfaitement gratuite. Ce sont des sponsors privés qui financent les gains des joueurs. Mais pas seulement, puisque régulièrement, le site propose jusqu’à 150.000 euros en liquidités.

Chez Bananalotto, on parle de “cercle vertueux”. Plus il y a de joueurs impliqués dans leurs jeux, plus il y a d’annonceurs et de lots de valeurs à gagner par les internautes.

Le site présentent différents jeux et propose aussi de participer à des tombolas.

 

Régulation et sécurisation

Les tirages de Bananalotto sont quotidiens et sont effectués sous contrôle d’huissier. Les annonceurs sont connus et contrôlés. De plus, le site met un point d’honneur à suivre les régulations en lice sur le territoire français.

 

Oui mais comment ça marche ?

Bananalotto plateforme

Il est très facile de s’inscrire sur Bananalotto. Il suffit de remplir un formulaire. Cela prend quelques secondes, pas plus.

Une fois inscrit, la formule vous permet de remplir jusqu’à 10 grilles chaque jour. Chacune des grilles, si elle est gagnante, se transforme en points. Ceux-ci sont ensuite échangeables contre des cadeaux, voir contre un an de salaire, un voyage, ou des chèques cadeaux.

Plus le joueurs valide de grilles quotidiennement, plus il a de chance de cumuler des points.

A la fin de la journée, un tirage au sort a lieu à minuit, désignant les grilles gagnantes.

Si vous avez gagné, un mail vous est envoyé automatiquement, vous avertissant du montant de vos gains.

 

Les petits trucs en plus

La tombola

Les points cumulés, outre d’être échangeables contre des lots spécifiques, vous permettent aussi de participer à des tombolas. Il vous suffit de pointer le lot désiré dans la rubrique dédiée. Parfois, un seul ticket suffit. Mais plus vous cumulez de tickets de tombola, plus vous augmentez vos chances d’acquérir le lot de votre choix.

 

Les grands jeux concours

C’est la rubrique phare du site. Régulièrement, des lots prestigieux sont mis sur le tapis. Il peut s’agire d’une voiture de luxe, d’un voyage prestigieux, d’un an de salaire. Et puis il y a ce fameux lot de 150.000 euros en cash. Il s’agit d’opérations spéciales. Pour y participer, il faut valider quotidiennement ses grilles de jeu et ainsi augmenter ses chances de participation et de gains.

 

Service client

Le service client requiert jusqu’à 72 heures pour répondre aux requêtes spécifiques de ses clients.

Pour y accéder, un pop up de dialogue est disponible en cliquant sur la rubrique “contactez-nous”.

TheLotter

November 12, 2018 | By | No Comments

TheLotter, c’est quoi ?

TheLotterTheLotter fut le pionnier de la vente en ligne pour les tickets de loterie. Disponible dans plus de 14 langues, ce site vous permet d’acquérir des tickets de loto dans une vingtaine de pays. Plus besoin d’être domicilié aux Etats-Unis pour enfin avoir accès aux plus gros tirages au monde. Le Mega Millions, le Powerball… au total, plus de 50 loteries sont enfin disponibles d’où que vous soyez dans le monde. Un agent local se charge d’acheter les tickets pour vous auprès des bureaux officiels. Ceux-ci sont ensuite déposés dans un coffre jusqu’à la date du tirage officiel. Tout est numérisé, enregistré et traqué.

Au fil des ans, cette plateforme a délivré plus de 4 millions de tickets gagnants, pour un total de gains dépassant les 90 millions de dollars.

Visiter le site

 

Régulation et sécurisation

Le site TheLotter doit souvent faire face à d’importantes transactions. Pour ce faire, la plateforme a dû se doter d’une technologie 100% sécurisée. Celle-ci se nomme GeoTrust 128-bit SSL.

Quant aux régulations, le site se plie aux régulations et aux taxes inhérentes à chacune des loteries et à leur pays d’origine. Pour ce qui est des taxes locales du pays du joueur, c’est à ce dernier de déclarer ses gains auprès des institutions légales.  

 

Ouvrir un compte sur TheLotter

Tout a été facilité sur TheLotter, même l’ouverture de votre compte personnel. En effet, les étapes sont rapides et prennent à peine une minute. Sinon, vous pouvez toujours sélectionner l’option de vous enregistrer via votre compte facebook. Vos informations sont directement transmises et votre compte accessible en un clic.

A partir du moment où vous n’êtes pas en contradiction avec les lois de votre pays, vous pouvez ouvrir un compte de n’importe où dans le monde.

 

La plateforme TheLotter, comment ça marche ?

Le site TheLotter est très ergonomique. Tout est fait pour que vous puissiez accéder aux informations comme à la loterie de votre choix. Une fois celle-ci identifiée, voici comment procéder :

    • Vous sélectionnez vos numéros gagnants en fonction des critères de la loterie choisies, comme s’il s’agissait d’un bulletin papier

 

    • En fonction des paramètres que vous avez établis, un agent local se charge d’acheter votre bulletin. Il remplit les numéros de votre choix… il est en quelque sorte l’extension de votre propre main

 

    • Une fois votre bulletin approuvé par un vendeur agréé de la loterie locale, l’agent scanne votre ticket et l’enregistre sur votre compte. Ainsi, vous pouvez vérifier vos données depuis votre compte personnel et vérifier que tout est bien enregistré selon vos prescriptions

 

    • Si vous avez gagné, vous recevez une alerte directement envoyée par TheLotter

 

  • Ensuite, la totalité de vos gains est reversée sur votre compte, sans que le site ne prélève de frais supplémentaires

 

Les petits trucs en plus

Ne jamais rater un tirage

Vous avez souvent entendu ces anecdotes comme quoi un joueur a joué les mêmes chiffres des années durant et la seule fois où il a oublié, ou bien il a eu un empêchement… et bien ses numéros sont sortis.

Pour éviter ce genre de désagrément, TheLotter vous offre la possibilité de souscrire vos numéros sur une longue période, que vous aurez prédéfinie, allant jusqu’à 52 tirages.

 

Visiter TheLotter

Jouer en groupe

Lorsque de nombreux jackpots sont disponibles en même temps à travers le monde, il est parfois difficile de faire un choix. Oui, mais tout cela a un coup. Chez TheLotter, ils vous offrent la possibilité d’acheter des tickets du loto en groupe. Vous partagez les frais avec d’autres joueurs et vous partagerez aussi les gains en cas de ticket gagnant.

 

Multiplier ses chances

Pour un même tirage du loto, TheLotter vous donne la possibilité d’acheter plusieurs tickets. Pour chacun des tickets, vous pouvez soit sélectionner les chiffres manuellement, soit utiliser le “Quick Pick”, comme dans un bureau de loterie traditionnel. Cette option sélectionne pour vous des numéros au hasard.

 

Le club VIP

TheLotter sait récompenser ses meilleurs clients. En fonction du nombre de tickets de loterie auxquels vous aurez souscrit, vous aurez accès à un niveau du club VIP. Ceux-ci s’étalent du bronze au diamant, et vous font bénéficier jusqu’à 20% de réduction sur vos prochains tickets.

 

Service client

Le service client de TheLotter, à l’instar de sa plateforme est disponible dans 14 langues. 24 heures sur 24, 7 jours par semaine, vous pouvez contacter un agent du support, par chat, email ou encore directement par téléphone. D’ailleurs, vous trouverez sur leur page contact des numéros de téléphone locaux pour chacun des pays représentés. C’est plus facile et surtout moins onéreux pour le client.

 

Le plus gros jackpot au monde

Le 23 octobre 2018 a eu lieu le tirage du plus gros jackpot jamais enregistré. Celui du Mega Millions, pour un total de plus de 1,5 milliards de dollars ! Après plusieurs semaine de remise en jeu, le jackpot a finalement été remporté par une joueuse unique de la Caroline du Sud.

Visiter le site

Plus500

November 8, 2018 | By | No Comments

Qui est Plus500

Plus500 TradingPlus500 existe depuis 2008. Cela fait 10 ans que cette plateforme de négociations en ligne propose ses services aux particuliers et leur permet de gagner de l’argent. Elle s’inscrit en tant que CFD, c’est à dire qu’elle propose des Contrats Par Différence. Ceux-ci concernent essentiellement les instruments financiers comme le Forex, les cryptocurrencies, les matières premières, les actions et autres indices.

Plus500 est représentée par Plus500 Ltd, elle-même cotée en bourse depuis 2013. Sa valorisation atteignait l’année suivante plus de 1 milliards de dollars. Elle représente aujourd’hui de nombreuses entités, toutes affiliées à la marque Plus500.

Visit Webiste

 

Régulation

La plateforme est régulée CySEC, sous l’appellation Plus500CY Ltd et relève de la juridiction Commission de Surveillance Financière de Chypre, sous la licence numéro 250/14. En Grande Bretagne, il s’agit de Plus5OOUK Ltd, fonctionnant sous la réglementation de l’Autorité de Régulation Financière du Royaume-Uni – FCA, FRN 509909. En outre mer, pour les territoires australiens, d’Afrique du Sud et de la Nouvelle Zélande, nous avons affaire à Plus500 AU Pty Ltd. Celle-ci se trouve sous la supervision de la Commission des valeurs mobilières et de placements australienne – ASIC, AFSL #417727.

De manière générale, Plus500 s’assure le soutien des dernières technologies afin d’assurer la meilleure sécurité de trading online à ses clients.

 

Les comptes Plus500

Plus500 est l’une des rares plateformes qui vous propose l’option d’un compte démo. Sans durée limitée et totalement gratuit, celui-ci vous permet de tester vos stratégies financières avant de vous lancer dans le grand bain. Une fois que vous vous sentez sûr de vous, vous pouvez basculer sur un compte live. Celui-ci requiert un dépôt de 200 euros et vous permet de trader les valeurs réelles du marché boursier.

 

La plateforme de trading

Plateforme Plus500

Plateforme Plus500

La plateforme de trading en ligne est la propriété de Plus500. Elle est facile d’accès et d’utilisation et propose aussi des outils d’analyse. Le trader peut gérer plusieurs négociations en même temps depuis un seul écran. Il a aussi accès aux données boursières en temps réels, ce qui lui permet d’ajuster ses paramètres à sa convenance.

Tout est fait pour que le client accède au maximum de données. Des onglets précis lui permettent d’accéder outre aux position courantes, aux transactions précédentes, ainsi qu’à d’autres positions potentielles.

Il peut aussi générer ses propres graphiques. Toutefois, le logiciel n’est capable de générer qu’un graphique à la fois.

Les accès à la plateforme de trading

Plus500 offre 4 possibilités distinctes de trader avec sa plateforme.

  • Vous pouvez télécharger le logiciel directement sur votre ordinateur.
  • Sinon, votre compte personnel et individuel vous permet d’accéder à la plateforme grâce à une connexion Internet
  • L’application est disponible depuis un smartphone sous iOS, Android ou Windows
  • Enfin, la dernière née, l’Apple Watch platform, qui assure une disponibilité 24/24

 

Le truc en plus

Plus500 est soucieux de vos revenus et de la gestion des risques. En plus des outils financiers que l’on trouve sur toutes les plateformes de trading en ligne, Plus500 propose d’autres options

  • Clore lors de bénéfices

La position sera clôturée dès lors qu’elle aura atteint le niveau de profit que vous aurez renseigné

  • Clore lors de pertes

Une fois que vous aurez défini le niveau de perte maximal, la position se terminera automatiquement si celui-ci est atteint

  • Arrêt garantie

C’est un outil très utile pour les marchés volatiles. Il définit la limite de vos pertes potentielles

  • Ordre d’arrêts / Alertes sur les prix

Dès qu’une position atteint un prix indiqué, vous recevez une alerte. Celle-ci ne clôt pas la position, mais vous donne la possibilité de le faire. C’est un outil majeur qui vous permet de suivre de plus près les mouvements de vos positions.

Ces outils vous permettent d’automatiser vos alertes comme vous l’entendez, et de clôturer vos positions selon vos choix. Ils peuvent faire toute la différence dans votre réussite financière.

 

Dépôts et retraits

Les dépôts

Les dépôts sur la plateforme Plus500 suivent les canaux courants tels que

  • Cartes de crédit
  • Virement bancaires
  • Paypal
  • Skrill

Pour effectuer un dépôt, rien de plus simple

  • Rendez-vous sur l’onglet “gestion de fonds” sur lequel vous sélectionnerez “Dépôt”
  • Définissez votre option de dépôt, selon les options vues ci-haut
  • Renseignez les champs obligatoires sur le formulaire d’inscription
  • Soumettez la requête

Une fois cette dernière approuvée, vous pourrez effectuer les transactions désirées depuis la plateforme de trading et commencer à investir en bourse.

 

Les retraits

Les retraits suivent plus ou moins le même parcours que les dépôts, en fonction des liquidités disponibles sur votre compte personnel.

  • Rendez-vous sur l’onglet “gestion de fonds” et sélectionnez “retrait”
  • Renseignez le montant que vous désirez retirer
  • Puis le canal de retrait

De manière général, il faut compter entre 1 et 3 jours ouvrés pour que votre demande soit traitée. Une fois celle-ci acceptée, les délais de disponibilité des fonds sont selon votre banque  ou le portefeuille électronique que vous aurez choisi. Ces délais varient entre 3 et 7 jours ouvrés.

 

Service client

Le service client Pus500 est disponible 24/7 et en plusieurs langues quand il s’agit d’emails. Ce sera l’anglais si vous choisissez l’option chat en ligne. Il se peut que le chat supporte d’autres langues, mais c’est selon les disponibilités des opérateurs.

Vous trouverez l’accès au support client depuis la rubrique “Contact us” – “Nous contacter”.

Le petit bémol de ce service est qu’ils ne proposent pas de support téléphonique, ce qui peut s’avérer un inconvénient lorsque vous n’avez plus accès à une connexion Internet. Toutefois, le support est réputé pour être de qualité et à l’écoute des clients.

Start Trading

Qu’est-ce que l’Ethereum ?

October 22, 2018 | By | No Comments

Ethereum est une plateforme de cryptocurrency très proche du fonctionnement de celle de bitcoin. A cette différence que sa technologie permet de créer bien d’autres applications que l’unique application monétaire de la monnaie bitcoin.

Son code se veut fondamentalement différent et sa création n’a pas été motivée pour contrer directement le bitcoin (comme beaucoup d’autres), mais pour lui être d’une certaine façon complémentaire, avec des services différents et supplémentaires.

Bitcoin a été créé sur un fonctionnement essentiellement monétaire, alors que Ethereum se veut être un nouveau web décentralisé.

Par exemple, dans le cas d’un compromis financier entre deux entités distinctes, il faudrait faire appel à des avocats, afin de mettre à plat tous les aspects contractuels. Pas avec Ethereum. Avec cette plateforme, plus besoin d’avocats ; le service se veut parfaitement sécurisé, plus rapide et au final moins onéreux puisque l’on supprime les intermédiaires. Les personnes concernées se mettent d’accord sur les modalités, et celles-ci feront office de compromis de vente. Celui-ci, une fois accepté par les deux parties sera hébergé sur la plateforme Ethereum et ne sera ni modifiable, ni falsifiable. Il fera office de contrat.

Qui a créé Ethereum ?

Vitalik Buterin est le créateur de la plateforme et de son code. Il l’a créé en 2013, alors qu’il avait à peine 19 ans. Cela faisait 2 ans qu’il était passionné par la technologie du bitcoin et c’est là qu’il s’est rendu compte que son système était perfectible. Il met en place une première version en juillet 2014, qui lui permettra de lever près de 19 millions de dollars. Grâce à cet apport financier, il sort un an plus tard une version Frontier (une sorte de version bêta), qui peut enfin passer les tests développeurs.

On peut considérer que le grand lancement d’Ethereum s’est effectué à Londres en novembre 2015, lors de la DevCon1, un événement qui rassemble de nombreux développeurs à travers le monde. Mais c’est au printemps 2016 que le lancement public est devenu officiel, avec la phase 2 du projet : la version Homestead fut accompagnée de partenariats avec des entreprises prestigieuses telles que Microsoft et d’autres grandes banques. C’est à cette période que le cours de l’Ether, la monnaie propre à la technologie de l’Ethereum, a explosé.

Des applications décentralisées appelées Dapps

Le code source d’Ethereum peut être comparé au système d’exploitation d’un smartphone en ce sens qu’il comporte diverses applications. Celles-ci sont décentralisées, couvrent des domaines riches et variés, et se nomment dans le cas présent des “Dapps”.

On en compte aujourd’hui quelques milliers, regroupées sous des domaines aussi divers que le social, la finance, la gestion de monnaies, l’administratif, mais aussi des jeux, des médias, des projets énergétiques. Bref, les sujets sont aussi nombreux que variés, illustrant l’engouement que cette nouvelle plateforme et ses impératifs peuvent générer auprès des internautes.

Voyons d’un peu plus près quelles sont leurs particularités :

  • Les dapps sont des applications en “open source”

Leur code est disponible en open source. Tout changement est soumis au consensus ou à la majorité des utilisateurs

  • Les dapps sont “décentralisées”

A l’instar des crypto-monnaies, ainsi sont les dapps, décentralisées. Cela implique qu’elles sont indépendantes de tout contrôle étatique ou gouvernemental. Ceux-ci peuvent légiférer dans leurs pays respectifs quant à leur utilisation dans certains domaines, mais ils n’ont pas de pouvoir direct sur la dapp elle-même. Elle est localisée sur une blockchain dès sa création, et tout amendement devra passer par le même média.

  • Création motivée

La création de tels produit implique des connaissances techniques pointues. Seulement, les créateurs cherchent à populariser leur développement et leur utilisation. Pour ce faire, la création de telles applications est souvent motivée par une rémunération en crypto tokens, incitant des techniciens à travers le monde à développer leurs idées.

  • Les dapps suivent un protocol

Les applications dapps doivent d’une certaine façon montrer patte blanche, c’est-à-dire qu’elles doivent prouver leur conformité avant d’être ouverte au public. Le système de validation le plus réputé est probablement celui utilisé par bitcoin, le “Proof of Work” – PoW. C’est le même système actuellement utilisé par Ethereum, qui devrait dans un futur proche s’étendre vers un système hybride PoW / PoS (Proof of Stake).

Des Dapps déjà dans l’air du temps

Chaque dapp est indépendante d’une autre, tant dans sa formulation que dans son utilisation, pour peu qu’elle suive les modalités vues ci-dessus. Certaines ont déjà leur site Internet dédié et leur communauté d’utilisateurs. Voyons un échantillon de ces dapps déjà en circulation.

  • UjoMusic

Celle-ci est dédiée aux musiciens. Ils peuvent poster leur musique sur l’application, et donc sur une blockchain. Ainsi, ils peuvent définir les parts et la répartition des droits d’auteur lorsque plusieurs personnes sont impliquées sur un même morceau. Les intérêts sont ensuite directement rétribués à qui de droit, grâce aux “smart contrats” qui ont préalablement été acceptés par toutes les parties.

  • Golem

Golem vient d’effectuer une capitalisation boursière remarquable et remarquée de 220 millions de dollars. C’est une sorte de partage et de mise en commun de ressources informatiques que tout le monde pourra utiliser, autant pour des smartphones que pour des ordinateurs. Celui qui le désire pourra simplement louer la puissance de calcul d’un tiers, etc…

  • Augur

Augur promet de faire des gains substantiels sur le marché décentralisé de prédictions sur les cryptocurrencies.  Tout comme Golem, sa première capitalisation a dépassé les 200 millions de dollars, mais son développement n’est pas encore totalement achevé.

  • Status

Cette application a été créée par et pour le réseau Ethereum. Elle permet à tout utilisateur d’avoir accès au réseau, n’importe où et depuis son mobile. Echange de message entre utilisateurs, échange de contrat, de paiements… bref, tout ce qui compose et caractérise le système Ethereum est disponible et à portée de clic depuis le smartphone de l’utilisateur.

Les Dapps sont riches et variées. Elles couvrent des univers et des besoins très différents. Pourtant, elles sont toutes très pointues et répondent à des besoins très spécifiques et plutôt intelligents. Leur développement devient exponentiels, et avec des capitalisations en centaines de millions de dollars, on peut dire que les investisseurs les prennent très au sérieux.

Un réseau encore jeune

Le réseau Ethereum est encore jeune, à 3 ans. Pourtant, la révolution qu’il annonce est gigantesque. Il est encore peu connu du grand public et touche pour l’instant une communauté de passionnés. Ceux-ci mettent en place les bases d’un système robuste et ambitieux. Préparez-vous, parce que c’est l’avenir, c’est notre avenir à tous qui est en train de se construire sous nos yeux.

Investir dans Ethereum maintenant

Gérer votre budget – la Carte de crédit

October 17, 2018 | By | No Comments

La carte de crédit est et reste l’incontournable de nos paiements. Elle est pratique, tout le temps disponible et à porté de main. Cependant, elle n’est pas sans risques et son utilisation doit être réfléchie et contrôlée si vous ne voulez cumuler des dettes et vous retrouver dans une situation financière critique.

Budget et carte de crédt

Photo by rawpixel on Unsplash

En effet, les dettes dites de carte de crédit sont les plus communes, et nombreux sont ceux qui doivent y faire face chaque mois. Voyons ensemble les raisons susceptibles de nous entraîner dans cette situation, et les moyens si ce n’est de les éviter, de résorber le trou financier. D’autant que les intérêts inhérents peuvent atteindre jusqu’à 20% rendant la dette encore plus lourde.

Il existe plusieurs méthodes. Certaines sont complémentaires, et leur application devrait non seulement vous aider à rembourser votre dette, mais aussi à mieux équilibrer votre budget.

 

Le remboursement de la dette

Avant d’équilibrer quoi que ce soit, il est important de procéder au remboursement de la dette. Première étape : évaluer le montant de la dette – la dette active comme les dépenses déjà effectuées et qui alourdiront la dette avant le prochain dépôt d’argent sur votre compte. Ensuite, rajoutez les frais d’intérêts que vous aurez à reverser à l’organisme de crédit ou à votre banque. Vous avez désormais une idée claire de la dette ; maintenant comment échelonner les remboursements afin de la combler ?

Vous pourrez faire appel à un calculateur de dette. Celui-ci calcule vos revenus, la dette et votre capacité de remboursement. Il s’agit du solde positif obtenu à la fin du mois entre vos rentrées et vos dépenses récurrentes. L’évaluation de ce solde positif vous permettra de savoir combien vous pouvez rembourser chaque mois, et par conséquent, le nombre de mois nécessaires pour combler définitivement votre dette.

 

Astuce

Concentrez-vous d’abord sur le remboursement de vos dettes avant d’envisager votre épargne. C’est le meilleur retour sur investissement. En effet, les taux de remboursement peuvent atteindre jusqu’à 20% par an, alors que l’épargne vous rapportera maximum 5% par an. Le calcul est vite fait.

 

Calculer son budget

Rembourser sa dette nécessite d’équilibrer son budget sur le court et moyen terme, au moins jusqu’au remboursement final. En effet, si entre temps vous cumulez d’autres dettes parce que vous n’arrivez pas à contrôler votre budget, c’est une histoire sans fin. Et dans ce cas précis, c’est synonyme d’une dette qui ne cesse de s’alourdir.

Il est donc primordial que vous appreniez à gérer votre budget familial. Un outil facile à utiliser : la feuille de calcul budgétaire.

Vous listerez toutes vos dépenses mensuelles. C’est le moment de mettre un frein aux dépenses non indispensables (tout du moins, le temps du remboursement), telles que les sorties, les notes de téléphone irréfléchies, les vêtements… Dites-vous que plus vous réduirez ces dépenses non nécessaires, plus vite vous bouclerez votre remboursement.

 

Deux stratégies : la “boule de neige” ou “l’avalanche”

La boule de neige consiste à d’abord cibler les petites dettes. En réduisant la masse des remboursements, les mois passant, vous pourrez vous permettre de plus gros remboursements puisque les intérêts que vous aurez à couvrir seront moindres.

La seconde méthode, l’avalanche, consiste à tabler d’abord sur les taux d’intérêts les plus élevés. Cela implique une modification plus radicale de vos habitudes, puisque dès le départ vous devrez consacrer une part importante de vos revenus aux remboursements les plus lourds.

Il n’y a pas de méthode meilleure qu’une autre. Choisissez la plus adaptée à vos habitudes et à vos capacité financières. Mais gardez en mémoire que chaque remboursement effectué est un pas supplémentaire vers l’oxygène.

 

Réduire les taux d’intérêt de remboursement

Que vous possédiez une ou plusieurs cartes de crédit, que leurs taux soient différents… sachez que vous avez de grandes chances de faire diminuer les taux de remboursement.

Tout d’abord, adressez-vous directement à votre organisme de crédit. Celui-ci à tout intérêt à vous faciliter la vie de façon à vous conserver parmi ses clients. Certains organismes peuvent réduire drastiquement leurs taux, et ce pour une période de 12 mois.

Ensuite, si vous possédez plusieurs cartes de crédit, avec des taux différents, il est toujours possible de transférer vos dettes sur celle à plus bas taux d’intérêt. Encore une fois, rapprochez-vous de votre banque ou organisme de crédit. Ces transferts de dettes peuvent faire partie intégrante du plan de remboursement.

Enfin, vous pouvez faire ce que l’on appelle une “consolidation de dette”. L’idée est de réduire le taux d’intérêt global. Il s’agit d’un prêt personnel souscrit auprès de votre banque, afin de rembourser l’ensemble de vos dettes. L’avantage est que vous n’aurez qu’un paiement à effectuer tous les mois. Toutefois, il est important de vérifier qu’il s’agit bien d’un prêt, et non pas d’une ligne de crédit, parce que dans ce cas, cela se traduirait par un endettement supplémentaire. La consolidation s’effectue sur une période fixe et déterminée à la signature du prêt. Elle court en général sur des périodes de 3 à 10 ans.

 

En bref

La carte de crédit reste le moyen de paiement le plus populaire. Toutefois elle nécessite des règles d’utilisation. Une dette non contrôlée peut très vite devenir un enfer. Apprenez à gérer vos sorties d’argent… et votre carte de crédit deviendra votre meilleure amie.

Comment gagner de l’argent avec Amazon

October 3, 2018 | By | No Comments

Amazon, on connait tous, c’est le site marchand sur lequel on trouve à peu près tout. Du bouquin hors série de sa grande tante, au boulon de diamètre 3,75, il est à parier que vous trouverez tout ce dont vous aurez besoin sur ce site. Mais saviez-vous que vous pouviez aussi générer des revenus grâce à la plateforme de vente en ligne ?

Bien sûr, il existe ces solutions bien connues de revente directe sur la plateforme. Celle-ci offre non seulement une logistique à la pointe, mais elle vous permet aussi de gérer vos stocks à moindre frais.

Toutefois, il existe d’autres moyens de gagner de l’argent rapidement grâce à la plateforme de ventes en ligne. Voyons voir un peu qu’elles sont ces solutions.

Amazon - bon plan

Gagner de l’argent avec Amazon

Les petites mains

Avec près de 500 millions de dollars de chiffre d’affaire quotidien et 5 milliards de produits en circulation chaque année, le site Amazon est devenu un incontournable des achats en ligne. Largement automatisé, il est cependant confronté à des tâches qui nécessitent la présence humaine. Pour ce faire, la plateforme fait appel de façon occasionnelle à des indépendants. Il s’agit de relever des tickets de caisse ou encore de recopier des adresses, la liste des actions est longue et variée. On appelle ça les ’“Amazon Mechanical Turks”. Si de nombreux business en ont fait leur activité principale, des individus peuvent aussi postuler afin de gagner de l’argent sur Internet. Le service est disponible sous l’onglet “Amazon web services”. Il est vrai que celui-ci est pour l’instant uniquement disponible en anglais, mais les tâches sont le plus souvent redondantes et faciles d’accès. Surtout, elles permettent à tout un chacun d’arrondir ses fins de mois, voir pour certains, d’en faire une activité à part entière. Il suffit de retourner une requête en ligne. Toutefois il est nécessaire de fournir une adresse postale et de figurer parmi la liste des 30 pays approuvés. Vous les trouverez sur la plateforme.

 

Livraison de colis pour Amazon

Avec un chiffre d’affaire en hausse de 31% en 2017, on imagine bien que le site de vente en ligne atteint les limites de sa capacité de livraison, et doit faire appel à des prestataires externes. Début septembre, la magazine Forbes informait ses lecteurs qu’Amazon était officiellement à la recherche de nouveaux partenaires, avec un profit à la clef de 300.000 dollars. Le géant américain du e-commerce annonçait en juin dernier son plan pour élargir son champ d’action en proposant à des nouveaux entrepreneurs de créer leur propre business de livraison. Dave Clarck, le senior vice président des opérations à l’international d’Amazon déclarait : “la demande des consommateurs est en hausse permanente, et nous devons mettre en place plus de moyens. En évaluant nos capacités pour faire face à notre progression, nous sommes revenus à nos racines et souhaitons partager cette opportunité avec des entreprises de petites et moyennes tailles dans le but de tirer partie de l’opportunité croissante de la livraison de colis issus du e-commerce”.

Comment ça marche

Ces nouvelles entreprises ne sont pas laissées à leur sort. Dans son plan de développement, Amazon propose une liste unique d’avantages dédiés à ces nouveaux partenaires logistiques :

  • Un volume de livraison intégré à Amazon
  • L’accès à la technologie de livraison Amazon
  • Une formation
  • Des remises sur le matériel et les services
  • Un accès à des véhicules en leasing et aux assurances

Il va s’en dire qu’Amazon met et se donne les moyens pour s’assurer une nouvelle génération logistique et de merchandising. Il crée de nouvelles solutions de livraisons qui lui seront totalement dédiées, confirmant encore un peu plus son emprise sur le secteur des ventes en ligne.

 

Devenir affilié d’Amazon

Qu’est-ce que l’affiliation ?

L’affiliation est un moyen de gagner de l’argent facilement, pour peu qu’on ait quelques notions Internet. Il s’agit d’une méthode de marketing en ligne qui permet de promouvoir les produits ou les services d’un site annexe. Contre rémunération, l’affilié s’engage à fournir au site annexe des clients potentiels. C’est un partenariat entre deux entités professionnelles, la première aidant la seconde à développer sa capacité commerciale.

Le système de rémunération sera défini lors de l’accord entre les deux parties. Il va sans dire que pour devenir affilié, il faut un site Internet ou un blog. Pas besoin d’un site sophistiqué, le référencement restant la clé de votre réussite.

Etre affilié chez Amazon

Amazon business

Amazon business

Amazon possède un programme d’affiliation dédié, disponible sur son site. Ce programme peut vous permettre de générer jusqu’à 10% de commission par vente réalisée sur le site de e-commerce. Les taux varient selon le type de produit ciblé, illustrant la difficulté de la vente, plus que sa valeur finale. Si votre capacité à fournir des clients potentiels et à générer des ventes sur la plateforme atteint des chiffres importants, cela peut représenter pour vous une véritable source de revenus. A terme vous aurez un partenaire dédié au sein d’Amazon et ensemble vous pourrez aiguiser votre stratégie.  

L’activité d’affiliation peut représenter un revenu complémentaire à vos rentrées mensuelles. Mais cela peut aussi devenir votre travail à part entière et devenir une activité très lucrative. Attention, ce n’est pas de l’argent facile et cela nécessite méthodologie et travail.

 

1 – 2 – 3  Amazon

Amazon n’est pas devenu le géant qu’il est par hasard, et Jeff Bezos, son PDG, a su en quelques années se placer comme l’homme le plus riche du monde, avec une fortune estimée à 116 milliards de dollars (loin devant Bill Gates – 94, 8 milliards de dollars – et Warren Buffett – 93,4 milliards de dollars). Au sein de sa compagnie, dont il détient encore 16% du capital, il a su mettre à profit toutes les technologies disponibles pour développer et renforcer la capacité de vente de son site. Surtout, la plateforme a bien compris qu’en s’alliant des partenaires de qualité, elle pourrait faire face à sa progression hors norme. Le choix est dorénavant le vôtre que de devenir ce nouveau partenaire, et de profiter d’une part du gâteau Amazon.

Quel type d’investissement financier choisir ?

September 30, 2018 | By | No Comments

Comment gagner de l’argent facilement, rapidement ? Comment gagner de l’argent sur Internet ? Elles sont nombreuses les questions que l’on se pose pour arrondir ses fins de mois, ou tout simplement pour améliorer son quotidien. On trouve sur Internet pléthore de méthodes. Mais quelle est la bonne méthode pour investir ? A cette question, il faut être lucide, et comprendre qu’il n’y a pas une méthode meilleure qu’une autre, il n’y a pas une méthode qui réussisse mieux qu’une autre. Mais très certainement, il y a une méthode qui vous convient mieux. Et sans favoriser une solution plutôt qu’une autre, essayons de comprendre ensemble quel est le système qui soit à la fois adapté à vos besoins et à vos compétences.

Tout d’abord, il est important de ne pas laisser votre futur financier au hasard. Une méthode miracle, un robot, un algorithme qui vous promet succès à la clé… soyons sérieux ! S’il existait de telles méthodes garanties à 100%, nous serions déjà tous en train de les utiliser. Non, la méthode miracle n’existe pas, et quiconque vous promet le contraire, n’est probablement pas digne de confiance.
Mais alors, comment trouver la méthode d’investissement qui me convient le mieux ? Nous vous proposons un petit inventaire des solutions disponibles. Ensuite, il sera toujours temps de faire des recherches plus approfondies pour en acquérir toutes les techniques.

Marchés boursiers

Les types d’investissements financiers

 

Les stocks ou les actions en bourse

Les actions en bourse représentent une fraction des sociétés cotées en bourse. C’est un moyen largement usité par les startups pour lever des fonds et pour valoriser leur société. Mais pas seulement. Certaines sociétés historiques sont aussi cotées en bourse. Elles représentent souvent des valeurs plus stables, puisque plus anciennes sur le marché. A travers les années, elles ont acquis la confiance de leurs actionnaires, ce qui assure une certaine constance.

Il existe deux types distincts de stocks

  • Les common stocks – les actions ordinaires

C’est aussi ce que l’on nomme les stock options. Le plus souvent, elles sont attribuées à un nouvel employé. Le portefeuille de stock options fait partie de la négociation salariale, et fera partie intégrante de ce que percevra le salarié. De fait, celui-ci participe intégralement au succès de la société, de part son travail comme de part sa participation au capital de l’entreprise. Selon la quantité de stocks, il aura un droit de vote sur des sujets concernant l’entreprise, et il sera susceptible de percevoir des dividendes. Quoi qu’il en soit, ces actions lui appartiennent, et selon les accord du contrat, il pourra les revendre à court ou moyen terme lorsqu’il quittera la société.

 

  • Les preferred stocks – les actions “préférées”

Leur valeur est prédéfinie lors de la mise en bourse. Selon des intervals précis, l’actionnaire percevra des dividendes – s’il y a lieu d’en percevoir. Toutefois, contrairement à la catégorie précédente, les petits portefeuille auront un pourcentage d’action trop faible pour qu’on leur accorde un droit de vote au conseil d’administration de la société concernée.

 

Ces deux types d’actions font partie de ce que l’on nomme le marché boursier. Il y a encore quelques années, pour y avoir accès il fallait obligatoirement passer par un trader, ou un gestionnaire de portefeuille. Avec les années, l’accès au marché boursier s’est démocratisé. Mais cela ne veut pas dire qu’il s’est simplifié. Pour négocier des actions en bourse et générer des revenus, il faut des connaissances et de la méthode. Il faut aussi se tenir informé des dernières actualités, qu’elles soient politiques, économiques ou encore liées aux performance des sociétés concernées.

 

Les bonds ou obligations

Marchés boursiers en ligne

Investissements sur mobile

Lorsque vous souscrivez une obligation, concrètement, vous prêtez de l’argent à une compagnie, une entité gouvernementale ou encore à une ville ou un état.

Les bonds sont émis pour une période donnée à l’issue de laquelle vous percevrez des intérêts. Ces intérêts sont généralement prédéterminés lors de l’émission des obligations. C’est ce qu’on appelle un taux de garantie, qui peut s’avérer fixe ou variable. A l’issue de la période de temps, l’émetteur des bonds a l’obligation de rétribuer le détenteur des bonds de la totalité de leur valeur plus les intérêts.  

Les deux parties peuvent aussi se mettre d’accord sur les termes du remboursement. En effet, certains organes émetteurs peuvent rétribuer les intérêts à la date butoire, laissant au détenteur le loisir de conserver ses bonds – qu’il peut conserver comme capital financier. Il pourra ensuite les échanger contre une somme fixe au moment de son choix.

Les obligations sont généralement considérées comme un investissement sûr. Mais il s’agit d’un investissement à long terme, surtout comparé aux actions en bourse.

 

Cash equivalent ou trésorerie identique

Ce type d’investissement vous permet d’avoir en permanence accès à votre argent.

Il en existe 3 formes distinctes

  • Les compte d’épargne

Il en existe de toutes sortes, de toutes tailles. Au départ, ce type de compte, comme son nom l’indique, vous permettait de constituer un apport conséquent pour une épargne à venir. Avec les années, leur forme a évolué et répond dorénavant à tout type de dépenses, comme la gestion de vos vacances.

 

  • Les compte de marché monétaire

L’organisme financier qui vous propose de souscrire un compte de marché monétaire envisage de “faire travailler” votre argent. Vous lui apportez le capital nécessaire à ses investissements, en contrepartie, il vous rétribue par intérêts sur la somme initialement versée. Selon les conditions initiales, les intérêts peuvent être plus ou moins importants. Votre décision tiendra essentiellement sur la disponibilité de cet argent. Si vous risquez d’en avoir besoin rapidement, ce n’est peut-être pas le meilleur placement. Mais si vous n’avez pas besoin de cet argent à court ou moyen terme, alors les taux d’intérêts peuvent s’avérer particulièrement intéressants.

 

  • Les certificats de dépôt

Celui -ci est assez proche du précédent, et se situe à l’intersection entre un compte courant et un compte de marché monétaire. Les termes de retrait peuvent varier, mais généralement ils se situent entre 3 mois et 5 ans.

 

Les comptes de trésorerie identiques ont cette particularité qu’ils peuvent être approvisionnés constamment. Ils fonctionnent sur un système d’intérêts à plus ou moins long terme, vous permettant de gagner de l’argent à plus ou moins long terme. Toutefois, sur ces intérêts il faut aussi considérer que vous aurez des taxes à payer, ce qui risque de réduire vos bénéfices.

 

Nous venons de voir 3 types d’investissements et leurs caractéristiques. Un type vous conviendra mieux qu’un autre. Toutefois, il est important de signaler que le choix d’une méthode n’exclut pas forcément les autres et que vous pouvez construire votre stratégie financière en vous inspirant des 3 méthodes. Certaines sont plus rapides, d’autres plus sûres. Mais chaque mois, ces méthodes vous permettront un peu plus de faire de l’argent, ce qui est plutôt bienvenu.

Financement pour investissement immobilier

September 30, 2018 | By | No Comments

Dans un article précédent, nous avons vu comment démarrer un investissement immobilier et l’éventail des possibilités qui s’offrent à vous. Nous avons examiné les différents types d’investissements, les étapes et les connaissances nécessaires avant de se décider sur un bien et quels sont les différents partenaires auxquels vous aurez à faire face durant cette aventure. L’un d’entre eux, et pas des moindres, c’est votre banque. C’est elle, en quelque sorte qui vous procure le sésame nécessaire pour boucler vos négociations. C’est le nerf de la guerre dans toutes les négociations financières : c’est elle qui décidera de vous accorder le prêt financier indispensable pour boucler votre investissement. Mais pour cela il faut lui apporter des garanties, des chiffres, des projections. Voyons ensemble comment monter un dossier afin d’assurer vos chances de réussites

Investissement immobilier

Photo by rawpixel on Unsplash

 

Définir sa capacité d’emprunt

On ne va pas vous mentir, décrocher un premier emprunt alors que l’on démarre de zéro n’est pas toujours facile. Mais ce n’est pas infaisable. Vous avez des rentrées régulières ? vous savez gérer votre budget ?… alors vous pouvez calculer ce que l’on appelle votre capacité d’emprunt. Vous trouverez sur Internet de nombreux modèles qui vous aideront à faire des simulations. Mais il est aussi important de savoir à quoi cela correspond.

En gros, il s’agit d’un calcul qui prend en compte votre mode de remboursement mensuel, son montant et la durée sur laquelle vous souhaitez rembourser. De tous ces éléments, votre banque vous proposera un taux de remboursement, ce sont les intérêts que vous devrez lui reverser, en plus de la somme qu’elle vous aura prêtée. Seulement, tous ces chiffres ne se définissent pas au hasard. Ils sont basés sur le montant de vos revenus mensuels et des garanties que vous pouvez amener au dossier, le taux d’endettement ne devant pas dépasser les 33% de vos revenus nets.

 

Pourquoi 33% ?

Parce que la banque estime que si vous consacrez une plus grosse part de votre budget au remboursement de votre dette, vous ne pourrez probablement pas la rembourser sur le long terme, tout en faisant face au coût de la vie et aux imprévus. Aussi, il faut prendre en compte que ces 33% ne correspondent pas à un emprunt unique. Si vous avez déjà un prêt pour une voiture, pour un remboursement de prêt scolaire ou autre… c’est l’ensemble de ces dettes et remboursements qui ne doivent pas dépasser les 33%. Il est donc très important de faire le point de vos finances globales avant de faire une demande auprès de votre banque, et de fournir tous les documents et les dates d’échéances.

Bien sûr, si vous avez des biens annexes, comme un autre bien immobilier, un livret compte épargne, des économies… tout cela rentrera dans la balance et permettra de constituer une garantie. Celle-ci peut vous aider à augmenter nettement votre capacité d’emprunt.

En bref, la banque reste le décisionnaire final quant à vous accorder ou non un prêt. Le montant des remboursements, leur durée… tout cela fera partie des négociations que vous engagerez avec elle. C’est pour cela que plus vous apporterez de cautions en votre faveur, mieux ce sera pour votre dossier. Vous pouvez toujours demander une lettre de recommandation à votre employeur, garantissant qu’il est satisfait de votre travail et qu’il souhaite vous garder les prochaines années. Si vous attendez une promotion, pareil, versez-là au dossier. Plus vous rassurerez votre banque, mieux ce sera pour votre accord de prêt.

 

En Nom propre ou en Société civile immobilière ?

Qu’est-ce que la Société civile immobilière, aussi appelée SCI ?

La SCI est une association entre plusieurs personnes (souvent d’une même famille, mais pas obligatoirement), qui souhaitent acquérir un bien immobilier et le rentabiliser. Souvent, il s’agit d’un bien conséquent, comme un immeuble, et il leur est impossible de l’acheter seul, d’où leur union.

Dans le cas des SCI familiales, celles-ci offrent des avantages fiscaux non négligeables, facilitant la transmission du patrimoine aux héritiers. Toutefois, elles requièrent des conditions préalables et les documents sont assez similaires à ceux d’une société traditionnelle :

  • statuts de la société
  • non condamnation du gérant
  • adresse du siège social
  • parution d’une annonce légale
  • déclaration des bénéficiaires effectifs pour toute personne détenant plus de 25% de la société

De manière générale la SCI doit représenter au minimum 2 personnes, et sa durée d’existence est de 99 ans maximum.

 

Pourquoi choisir entre un achat en nom propre ou une SCI ?

Nous venons de le voir, la SCI permet d’acquérir un bien conséquent pour lequel la personne indépendante n’aurait pas les fonds nécessaires. Mais ce n’est pas tout.

Dans le cadre de la SCI, c’est la société qui est propriétaire et juridiquement responsable, alors qu’en nom propre, vous êtes le seul et unique rempart.

En général, lorsqu’il s’agit de l’achat de sa résidence principale, on se dirige vers un achat en nom propre, qu’il s’agisse d’une personne seule ou d’un couple. Toutefois, un couple en concubinage, qui ne bénéficie pas des couvertures juridiques à l’instar du couple marié ou pacsé, peut envisager de monter un SCI afin d’acheter un bien immobilier. Ainsi, ils échapperont au régime de l’indivision et l’un comme l’autre sera couvert dans le cas du décès de son concubin. Le bien ira directement au partenaire, sans qu’il ait à faire face aux charges fiscales qui s’avèrent parfois très lourdes dans le cas d’un achat en nom propre.

D’un point de vue fiscal, la SCI est probablement plus avantageuse, permettant certains allègements (surtout dans le cas des successions).

 

En gros, le choix pour investir en nom propre ou en SCI implique plusieurs paramètres, vos capacités de financement immobilier étant l’un des paramètres majeurs. Mais si vous hésitez entre ces deux solutions, il faudra mettre dans la balance la complexité du montage de la SCI v / ses avantages fiscaux. En effet, comme un société traditionnelle, la SCI nécessite un suivi et un bilan annuel, des frais de création (compter un minimum de 1500 euros), et des partenaires. Si après étude vous vous rendez compte que l’avantage n’est pas nettement en faveur de la SCI, alors l’achat en nom propre sera probablement plus simple, mieux adapté et moins onéreux.